TREATMENT

Therapeutic Ultrasound for Brain Disorders

LES ULTRASONS DIAGNOSTIQUES

Les ultrasons sont utilisés en médecine depuis 1951 dans un but diagnostic. On parle d’Echographie. Les ultrasons sont envoyés dans les tissus qui renvoient un signal sonore réfléchi. L’enregistrement de ce signal sonore rétrograde permet de réaliser des images échographiques. Depuis cette date le principe reste le même mais les systèmes d’échographie se sont perfectionnés avec l’arrivée du doppler, des images 3D et récemment de l’élastographie. La puissance d’émission acoustique est volontairement faible afin de ne pas induire de souffrance cellulaire des tissus traversés par les ondes.

 

LES ULTRASONS THÉRAPEUTIQUES

Cependant, si les ultrasons sont émis avec une puissance acoustique augmentée d’un facteur 10, ils deviennent capables d’induire un échauffement tissulaire pour activer les cellules ou pour les détruire. On parle alors d’Ultrasons de Haute Intensité à visée thérapeutique. Afin de ne pas détruire tous les tissus sur leur passage, les ondes ultrasonores sont émises par une somme de faisceaux de faible intensité via plusieurs émetteurs, qui convergent en un point focal où l’intensité devient élevée. Voici le principe des Ultrasons focalisés de haute intensité permettant de détruire par échauffement létal des tumeurs dans la prostate, le foie…

L’application de cette technique au cerveau pose aujourd’hui un problème difficile à résoudre : le crâne constitue une barrière peu franchissable par les ultrasons. Le crâne absorbe environ 80% de l’énergie émise. De plus, l’irrégularité interne du crâne engendre une défocalisation des ondes et donc une perte de la tache focale. CarThéra® est parvenu a surmonter ce problème à l’aide de dispositifs adaptés.

  • unnamed-2
    unnamed-3

     
  • Actualité CarThera

    03.07.2017
    CarThera a présenté les données de son étude de phase 1/2a à l’ASCO

    Juin 2017 – le Dr. Ahmed Idbaih, investigateur principal AP-HP de l’essai clinique de phase 1/2a (NCT02253212) sur l’ouverture de la barrière hémato-encéphalique par ultrasons a présenté des données préliminaires d’innocuité et d’efficacité au congrès 2017 de la Société Américaine d’Oncologie Clinique (ASCO) à Chicago.

    Les données cliniques qui concernaient 21 patients atteints de glioblastome récurrent, tous traités avec des ultrasons pulsés de faible intensité (SonoCloud®) avec un total de 65 sessions, ont été partagées avec plus de 30 000 professionnels de l’oncologie du monde entier.

    14.10.2016
    CarThera bénéficie d’une aide de 5,7 millions d’euros

    12 octobre 2016 – CarThera a reçu une aide de 5,7 millions d’euros dans le cadre de l’appel à projets « Projets de R&D Structurants Pour la Compétitivité » (PSPC) du Programme d’Investissements d’Avenir (PIA), piloté par le Commissariat Général à l’Investissement (CGI) et opéré par Bpifrance, pour son projet DOME.

    Ce financement permettra la réalisation de notre étude SonoCloud de phase 2b/3 dans le glioblastome qui inclura environ 200 patients, avec des centres en Europe et aux Etats-Unis. Il permettra également de financer plusieurs études exploratoires notamment pour la maladie d’Alzheimer ; les résultats de l’essai clinique de phase 1/2a ayant ouvert la voie à ce type d’applications plus vastes.

    15.06.2016
    Première mondiale publiée dans Science Translational Medicine

    SonoCloud® perméabilise les vaisseaux du cerveau chez l’homme grâce aux ultrasons, permettant ainsi une pénétration accrue des molécules thérapeutiques 

    Un article scientifique publié le 15 juin 2016 dans Science Translational Medicine valide le concept de cet implant intracrânien ultrasonore développé par la société CarThera 

    Cette prouesse, réalisée par des équipes de l’AP-HP, de l’UPMC, de l’Inserm et de l’ICM sur des tumeurs cérébrales, ouvre la voie à des applications plus vastes dans les maladies neurologiques